Tertre du Bois Boujon.

Publié 17/10/2018 18:07:46 Modifier 11/07/2019 12:00:04 par 489945901
Il a longtemps suscité la curiosité des archéologues dijonnais : pour les uns, simple butte naturelle ou motte féodale, tumulus pour les autres.
#Histoire #Tumulus #Hallstatt #Couchey

Période: de -5400 à 1201 an.

Situation et état actuel


Cette butte est située dans un bois à l'extrémité du « chemin aux vaches », soit à 600 m au nord-est du tumulus du Bois de la Jeune Ronce, à 1200 m à l'ouest du tumulus du Bois de Taviard et à 1650 m au sud-est des trois tertres de la Rente-Neuve. Il s’agit d’un tertre imposant (fig. 11, n° 1), repéré par P. Renard au début du XXe s. (Jobard, 1906). Il a longtemps suscité la curiosité des archéologues dijonnais : pour les uns, simple butte naturelle ou motte féodale, tumulus pour les autres.
Son diamètre est d’environ 80 m et sa hauteur de 9,29 m.
B0bhswDa_o
Fig. 11.
Photographies du tertre du Bois Boujon (clichés B. Benoit).


Structure


Les chercheurs de l'époque, peu motivés pour entreprendre des travaux de terrassement aussi considérables avec seulement des pioches et des pelles, n'ont jamais osé le fouiller. Dans son manuscrit, E. Bertrand suggère : « ...Pour explorer méthodiquement cet énorme entassement de matériaux, il faudrait des sommes élevées ; mais nul doute que le résultat en serait des plus intéressants... ».

Sur le sommet, on remarque par endroit des pierres plates plantées sur chant, alignées les unes contre les autres (fig. 11, n° 2). S'agit-il d'un phénomène anthropique ou bien géologique ? La question reste encore posée de nos jours et c’est la raison pour laquelle nous avons voulu mentionner ce tertre dans le cadre de cet article.

Référence


Jean-Pierre Devaux, « L'environnement protohistorique du Mont Afrique : données inédites sur des fouilles de tumulus exécutées à la fin du XIXe s. et au début du XXe s. à Couchey (Côte-d’Or) », Revue archéologique de l'Est, Tome 56 | 2007, mis en ligne le 20 février 2009, consulté le 16 novembre 2015.

Auteur


Jean-Pierre Devaux, Archéologue amateur, 21 rue de la Combette, hameau de Domois, 21600 Fenay, © Tous droits réservés.

Lien vers les documents électronique originaux:


https://rae.revues.org/5236
Localisation +/- 4 mètres.



Kontaktujte autora
Podíl
Komentovat